Actualités
27/04/2019

Le duel Cédric Cherain/Adrian Fernémont bien amorcé

Après l’apéritif d’hier soir sur la Citadelle de Namur, les choses sérieuses débutaient ce samedi matin pour les 86 équipages recensés au départ de cette 2° étape du Rallye de Wallonie. Une fois le faux départ et l’annulation de la spéciale de Nettinne-Mohiville oubliée (du mazout était présent sur une portion de la spéciale), les concurrents pouvaient entamer les hostilités à Natoye.

Bien réveillé et bien chaussé sous la pluie, Adrian Fernémont y réalisait le scratch mais Cédric Cherain ripostait ensuite dans Vedrin, avant que son rival ne réalise un nouveau meilleur temps dans Wartet. Au terme de la première boucle, le pilote de la VW Polo R5 occupe toujours la tête du classement mais avec seulement une petite seconde sur celui de la Skoda Fabia R5.

Derrière, les faits de courses ont été nombreux. Ainsi, Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5) perdait d’emblée plus d’une minute suite à une crevaison dans l’ES de Natoye. Dans cette même spéciale, Cédric de Cecco (Skoda Fabia R5) perdait lui aussi une minute suite à un cardan cassé. Si Kevin Demaerschalk s’en tirait à bon compte avec un tête à queue provoqué par la buée dans l’habitacle de sa Citroën C3 R5, David Bonjean (Skoda Fabia R5) avait moins de chance et sortait violement de la route. Les nouvelles se voulaient rassurantes pour l’équipage, néanmoins emmené à l’hôpital pour un check up. Dans la spéciale de Vedrin, c’est un orage qui envoyait Patrick Snijers (VW Polo R5) et Bastien Rouard (Skoda Fabia R5) dans les champs avec, heureusement, nulles autres conséquences qu’une perte de temps. Enfin, les Skoda Fabia R5 de Jourdan Serderidis et Olivier Cartelle subissaient des contrariétés mécaniques, barre anti-rapprochement cassé pour le premier, cardan cassé pour le second.

Au 3° rang, on retrouve donc Ghislain de Mévius (Skoda Fabia R5) qui devance un Sébastien Bedoret (idem) avouant avoir pris un départ trop prudent. A leurs trousses, Xavier Bouche (VW Polo R5) espère monter en puissance en cours de journée. Tous les 3 se tiennent en moins de 5 secondes.

Le deuxième passage dans la spéciale de Nettinne-Mohiville est bel et bien confirmé. Contraints à l’abadon hier soir, Christophe Verstaen (Ford Fiesta R5) et Hugues Smal (Opel Corsa M2000) sont repartis en Super-Rally.

 

 news précédentes
27/04/2019

Le 1er passage dans la spéciale de Nettine-Mohiville annulé !
Lire la suite

26/04/2019

Sébastien Bedoret premier leader du Rallye de Wallonie
Lire la suite

26/04/2019

Suivez le Rallye de Wallonie en direct grâce à WRCC
Lire la suite