Actualités
25/04/2019

Trois jours intenses au Rallye de Wallonie Gino Büx, pourra-t-il surprendre les Youngtimers?

Avec 10 participants au départ de ce Rallye de Wallonie, la quatrième manche du Historic Belgian Rally Championship ne proposera peut-être pas un plateau aussi fourni que lors des rendez-vous précédents, mais la qualité est bel et bien là ! La course s’annonce même indécise et passionnante avec quatre favoris. Vendredi soir, les concurrents de la catégorie Historic auront l’honneur d’ouvrir les débats sur l’esplanade de la Citadelle de Namur.

Afin de viser la victoire ce week-end à Namur, il faudra avant tout disposer d’une voiture parfaitement fiable trois jours durant. Les trois principaux favoris savent que ce paramètre peut parfois jouer des tours dans cette catégorie. Vainqueur au Rally van Haspengouw, Guino Kenis a dû renoncer à Spa, sa BMW M3 étant contrainte à l’abandon suite à un bris de transmission. Sur les spéciales rapides du Rallye de Wallonie, sa puissante M3 est clairement l’arme idéale.

On peut en dire autant de la Ford Sierra Cosworth de Dirk Deveux, qui a débuté sa saison à Spa avec une victoire en Historic. Mais à Tielt, la boîte de vitesses de la Ford donnait de sérieux signes de faiblesse. Le Limbourgeois ralliait toutefois l’arrivée en sauvant la deuxième place.

Troisième candidat à la victoire, Gino Büx veut être enfin épargné par les problèmes. Au volant de sa rapide Ford Escort Mk1, le pilote de Malmedy a l’ambition de rivaliser avec les Youngtimers pourtant bien plus modernes. Le manque de puissance de sa monture, Gino entend bien la compenser dans les portions plus techniques.

Nous parlions de quatre favoris. Le quatrième homme à suivre de près ce week-end, c’est naturellement Arthur Kerkhove. Le jeune pilote de Renaix, âgé de 22 ans seulement, a très bien démarré sa saison, se montrant particulièrement régulier avec sa Ford Escort, ce qui lui permet d’occuper actuellement avec brio la place de leader du Historic BRC.

Le leader de la compétition aura quoiqu’il arrive fort affaire face aux autres Ford Escort d’Emile Tollet et Benoit Gillot. Marcel Wirtz sera aussi de la partie sur son originale Mercedes 190. Christophe Sanzot présente pour sa part une belle Skoda 130LR. Il aura pour camarades de jeu la petite DAF 66 Marathon de Pierre Jamin et la Mini Cooper S de Kevin Haselden.

 

 news précédentes
25/04/2019

Qui succédera à Snijers au « rond-point WRC » de Naninne ?
Lire la suite

24/04/2019

L'équipe BMA fin prête pour le Rallye de Wallonie
Lire la suite

24/04/2019

Bastien Rouard vise le podium au Rallye de Wallonie
Lire la suite