Actualités
27/04/2018

Cédric Cherain veut retrouver de la sérénité au volant de la Skoda Fabia R5 BMA

Avec une sortie de route au Rally van Haspengouw et une autre à Spa quelques semaines plus tard, autant ne pas tourner autour du pot, Cédric Cherain n’a pas vécu le début de saison espéré dans le Belgian Rally Championship 2018. Ce prochain week-end, lors du très populaire Rallye de Walllonie, le Liégeois sera de retour aux affaires, de nouveau aux commandes d’une Skoda Fabia R5, mais cette fois engagée par la formation BMA de Bernard Munster…

« Il y a deux semaines, rien n’était encore décidé, et j’avoue avoir eu un peu de mal à retrouver la motivation après Spa, explique Cédric. Avec Bernard Munster, on avait déjà discuté, et l’opportunité de disposer d’une de ses Skoda Fabia R5 était tentante. J’en ai parlé avec Filip Cuvelier, mon copilote, et mes partenaires, et chacun a décidé de faire un effort supplémentaire afin que les conditions soient les plus optimales possibles. Ce qu’il me faut en priorité, c’est retrouver une certaine dose de sérénité, ce que le team BMA peut clairement m’apporter… »

Déjà lauréate à deux reprises cette saison avec Kris Princen, la structure BMA connaît les subtilités de toutes les manches belges, ce qui va permettre à Cédric Cherain de se concentrer sur son pilotage et la gestion de sa course… « La Skoda Fabia R5 BMA constitue certainement l’un des meilleurs packages en Belgique actuellement, et je sais que Bernard Munster me sera d’une grande utilité durant le rallye. Comme DMACK a également décidé de tout miser sur nous durant ce Rallye de Wallonie, les choses se présentent donc plutôt bien. Le Wallonie, je l’ai déjà remporté, de sorte qu’on peut parler d’étape idéale pour se remettre à flot et tourner la page du début de saison. »

Il n’empêche, ne comptez pas sur Cherain pour attaquer brides abattues dès les premières centaines de mètres dans la région de Namur… « Ce qu’il me faut avant tout, c’est être présent à l’arrivée, reprend Cédric. Le rallye est avant tout une passion, un hobby, et à Spa, les conséquences auraient pu être importantes. Dans un environnement aussi compétitif que celui-ci dans lequel je vais évoluer, il ne sera sans doute pas nécessaire de flirter avec les limites en permanence. Je veux voir le podium final, ça, c’est la priorité… J’espère retrouver le plaisir du pilotage dès les premières spéciales, et emmagasiner par la suite assez de confiance afin de revendiquer un résultat en vue, en rapport avec le potentiel de la monture et du team, mais aussi l’implication de mon copilote et de mes partenaires. »

Il convient donc de parler d’une nouvelle entame de championnat pour Cédric Cherain, plus que jamais décidé à bien performer sur ces spéciales du Rallye de Wallonie qu’il apprécie tant…

 

 news précédentes
26/04/2018

Propre ou en glisse : quel est le bon plan à Naninne ? Réponse grâce à l'ASAF !
Lire la suite

25/04/2018

SAN Mazuin Racing présent en force au Rallye de Wallonie
Lire la suite

25/04/2018

Affiche cinq étoiles avec 16 R5 et 6 Porsche!
Lire la suite