Actualités
26/04/2018

Vincent Verschueren:

A l’occasion de la 35eédition du Rallye de Wallonie, quatrième manche du Jobfixers Belgian Rally Championship, Vincent Verschueren et Veronique Hostens doivent marquer un maximum de points. Leur principal rival pour le titre, Kris Princen, ne sera en effet pas au départ. L’équipage GoDrive peut donc réduire l’écart au championnat. Mais sur ce parcours ultra-rapide, Vincent devra donner le meilleur de lui-même pour suivre les moteurs « Evolution » de Skoda.

Le Rallye de Wallonie est l’une des épreuves préférées de Vincent Verschueren : « C’est chaque fois un rallye très disputé. Les spéciales de Natoye et Crupet sont un énorme défi pour le pilote car il faut faire la différence à très haute vitesse, en 5e. La météo est généralement bonne et le parc d’assistance est agréable avec des terrasses et des restaurants. La spéciale-show de la Citadelle par laquelle débute l’épreuve est le genre de chrono où l’on a tout à perdre. Ce serait peut-être mieux de disputer cette spéciale dimanche après-midi en clôture du rallye. »

Ce week-end, Vincent Verschueren disposera sur sa Skoda du même moteur qu’au TAC Rally. La Fabia R5 de GoDrive ne disposera donc pas d’un moteur Evolution. « Nous avons cherché une solution, mais Skoda ne peut livrer les nouveaux moteurs qu’avec les nouvelles Fabia R5. Je ne sais pas quand nous pourrons trouver une solution. J’espère m’aligner à Ypres avec le nouveau moteur. Sinon, autant rester à la maison. Même pour le Sezoensrally, ce sera un sérieux problème avec énormément de Tés », poursuit Vincent. « Ce week-end, Cédric Cherain et Adrian Fernémont disposeront d’un meilleur moteur. Les deux favoris sont donc connus. Cherain a toujours été très rapide à Namur et Adrian Fernémont a habité le long de la spéciale de Vedrin. Il est aussi très fort sur ce parcours. Mais le rallye sera long et je me sens bien sur ces spéciales. Je vais essayer de rester au contact du groupe de tête... »

A Namur, Vincent Verschueren et Veronique Hostens veulent signer un bon résultat : « Je vais essayer d’être tout de suite dans le bon peloton. Je suis impatient d’être au départ de cette longue spéciale de 23 km, Nettinne-Mohiville, la première du samedi matin. Nous devrions avoir davantage de longues spéciales de ce genre en Belgique ! Et en plus, elle est superbe. On peut y faire la différence. »

Rendez-vous vendredi soir pour le lancement du Rallye de Wallonie et ses 221 km contre le chrono.

 

 news précédentes
25/04/2018

SAN Mazuin Racing présent en force au Rallye de Wallonie
Lire la suite

25/04/2018

Affiche cinq étoiles avec 16 R5 et 6 Porsche!
Lire la suite

25/04/2018

Timo Van der Marel en guise de référence pour les Juniors
Lire la suite

25/04/2018

Guillaume de Mevius: «Retrouver la confiance et le plaisir du pilotage»
Lire la suite