1991

Marc Soulet saisit sa chance !


En 1991 la situation financière du Rallye de Wallonie n’est guerre au beau fixe. Pour réduire les coûts, les organisateurs namurois prennent d’ailleurs la décision de concentrer leur course sur l’unique journée du samedi.

Du côté des engagés l’absence de têtes d’affiche n’arrange guerre les choses les De Mévius, Colsoul, Thiry et autres « trois mousquetaires » répondant aux abonnés absents. Trop souvent dans l’ombre des derniers cités, Marc Soulet est donc bien décidé a enfin obtenir sa 1ère victoire en championnat « Inter » sur sa Ford Sierra Cosworth 4x4 flanquée du N°1.

En dépit de deux crevaisons le pilote « Rizla+ » allait effectivement s’avérer intouchable pour la concurrence qui venait principalement de Gaby Goudezeune, sur une monture similaire mais qui échouait à plus de 1’30 du vainqueur. La dernière marche du podium faisait l’objet d’une belle lutte entre Paul Lietaer et le Suisse Philippe Camandona qui ne disposaient que de Ford Sierra à deux roues motrices. Un bris d’étrier de frein pour le pilote helvétique allait définitivement donner l’avantage à la version « berline » de Lietaer.

Non loin d’eux, Marc Timmers (Mitsubishi Galant VR4) réalisait la course parfaite en Gr.N, bien aidé il est vrai par la violente sortie de route de son rival Jean-Marie Millisen (Ford Sierra Cosworth 4x4) et la crevaison de Bart Couwberghs (idem).

Chez les tractions, Vital Budo (Renault Clio 16v) s’imposait en solitaire tandis que Stéphane Boelens ne rencontrait guerre d’opposition dans le Challenge Citroën AX Sport.