1990

Première tentative fructueuse pour Marc Duez


Le Rallye de Wallonie change de date lors de cette édition 1990. Une légère réorganisation du calendrier force les organisateurs à déplacer leur épreuve en octobre, entre le Rally van Looi et le Rallye du Condroz. Et, outre ce changement de date, cette septième édition est aussi marquée par la participation de Marc Duez, la première depuis la création du Rallye de Wallonie.

Le grand Marc s’aligne sur une Ford Sierra Cosworth aux couleurs de Fina. Face à lui, il retrouve Marc Soulet sur une monture similaire mais en version « berline ». Pas de Patrick Snijers, de Robert Droogmans, ni de Gregoire de Mévius face à ces deux hommes. Un plateau peu relevé, qui a de quoi transformer cette course en duel.

Mais de duel il ne sera en fait jamais vraiment question. Duez pris directement le commandement d’une course qu’il dominera de la première à la dernière spéciale. Soulet ne fut jamais en mesure de contrarier l’Ardennais, et eu même beaucoup de mal à se défaire de Bruno Thiry et de sa petite Opel Kadett GSi, ne profitant que d’une crevaison de ce dernier pour obtenir le premier accessit. Duez s’impose finalement avec 1’41 sur Soulet, Thiry terminant troisième à moins d’une minute de Soulet.

Derrière ce trio, notons la splendide quatrième du spectaculaire Theo Dexters. Le jeune protégé de Robert Droogmans, copiloté par Stéphane Lhonnay, alignait la Ford Sierra Cosworth de son mentor. Il put se défaire de la monture similaire du plus expérimenté Omer Saelens, qui sortit de la route le samedi. Dexters devance à l’arrivée Marc Timmers, vainqueur en Groupe N sur sa Mitsubishi Galant VR-4, et Bernard Dethier, son dauphin sur Ford Sierra Cosworth.